Présentation de la formation

  • Généralités

    Exemples d'usage de dispositifs de vote



    >> Les vidéos sont en ligne : http://bit.ly/2lm79ef

    Bilan : à télécharger ici !

  • Programme

    (c) Christian Bellavia / Divergence pour « Le Monde »


  • Informations pratiques

    Lieu

    Amphithéâtre 2
    Maison de la Recherche et de la Valorisation

    Horaires

    De 14h à 17h15

    Contact

    Pour toute question, n'hésitez pas à contacter le Service inter-Universitaire de Pédagogie :

    - mail : siup@univ-toulouse.fr

    - téléphone : 05.61.10.80.44
    • Conférence invitée 1

      Pédagogies Actives, pourquoi et comment ?


      par Iannis Aliferis, Université de Nice Sophia Antipolis



      Au-delà des effets médiatiques de l'« innovation pédagogique », ce sont les différentes formes des pédagogies actives qui se cachent réellement derrière ce terme. Après quelques éléments de base, pas du tout innovants mais scientifiquement valides, d'une approche pédagogique non traditionnelle (c'est-à-dire non frontale) dans l'enseignement supérieur, je présente l'expérience de ma transition vers la classe inversée et les transformations qu'elle a induites, loin de ma zone de confort initiale. Je propose enfin différentes pistes à suivre pour changer des pratiques pédagogiques, ayant toutes, comme dénominateur commun, les résultats de la recherche plutôt que l'intuition. Parmi ces pistes, le Diplôme Universitaire sur les Pédagogies Innovantes, proposé par l'Université Nice Sophia Antipolis.



      Maître de Conférences à l'Université Nice Sophia Antipolis, ses thèmes de recherche s'articulent autour des applications de l'électromagnétisme à l'imagerie. Après avoir enseigné plusieurs matières à Polytech'Nice Sophia (électronique, télécommunications, probabilité, statistiques, processus stochastiques), il est responsable de plusieurs cours d'électromagnétisme depuis quelques années. Iannis Aliferis est le premier enseignant-chercheur à avoir inversé son cours et à utiliser les clickers de façon intensive à l'Université Nice Sophia Antipolis. Très impliqué dans la transformation pédagogique, il fait partie des formateurs du Diplôme Universitaire sur les Pédagogies Innovantes (DUPI) de l'Université, destiné principalement aux enseignants-chercheurs, où il accompagne ses pairs vers les pédagogies actives (SPOC hybride sur l'évaluation par les pairs, les clickers et la classe inversée).

    • Conférence invitée 2

      Analyse réflexive de pratiques instrumentées par boitiers de vote

      par Christine Rampon, maître de conférences à l'Université Paris Diderot - Paris 7


      « Tous les enseignants font le même constat : les cours magistraux sont loin d'être satisfaisants et manquent d'interactivité ». A la faveur de l'appel d'offre « Action Idex Formation » de l'Université Sorbonne Paris Cité, nous nous sommes retrouvés autour d'une volonté commune d'intégrer à notre pratique d'enseignement des boitiers de vote et d'évaluer l'impact de l'usage de ceux-ci non seulement sur les pratiques d'étude et la motivation étudiantes mais également, sur la pratique enseignante. Nous nous sommes associés au Laboratoire de Didactique André Revuz (LDAR) afin de mettre en place un protocole nous permettant d'encadrer et d'étudier l'usage de ces boitiers. Pour ce faire, nous avons utilisé la pratique de l'auto-confrontation et de la confrontation croisée avec nos pairs.


      Maître de conférences à l'Université Paris Diderot - Paris 7 (UFR Sciences du Vivant), Christine Rampon enseigne en Biologie animale. Elle effectue son travail de recherche au Collège de France où elle s'intéresse à la régénération tissulaire. Très impliquée dans la réussite en licence, elle a depuis plusieurs années mis en place des approches pédagogiques innovantes. Elle est actuellement enseignant référent numérique de son UFR et va développer, pour  l'Université Paris Diderot - Paris 7, la formation des enseignants-chercheurs aux pédagogies numériques.