Présentation de la formation

  • Généralités



    Des raisons...

    Des modalités...

    Des enjeux...

    Des choix pédagogiques...




    Pour visionner la conférence, rendez-vous ici --> https://youtu.be/61BM2RsSxCY?t=1s


  • Présentation des intervenants

    Le Conférencier

    Jacques TARDIF

    Professeur émérite

    Université de Sherbrooke, Québec, Canada


    Les Animateurs

    Benoît ESCRIG

    Associate Professor and Coordinator of the FITEC programs - INP-ENSEEIHT, Toulouse, FRANCE

    Pedagogical Advisor - INP, Toulouse, FRANCE

    Laboratory: IRIT (Signal and Communication Team), Toulouse, FRANCE


    Ophélie CARRERAS

    Responsable du Service inter-Universitaire de Pédagogie, UT


    • Résumé

      Depuis plusieurs années déjà, le développement des compétences comme finalité de la formation exerce des influences multiples sur les programmes mis en place dans les établissements d'enseignement supérieur dans le but, entre autres, de favoriser les apprentissages les plus significatifs possibles pour les étudiants. Sans hésitation, on peut affirmer que l'enseignement universitaire est fortement interrogé par la logique des compétences : on élabore des référentiels de compétences; on oriente les programmes sur la professionnalisation; on remet en question les évaluations des apprentissages.

      La conférence vise à documenter l'idée que le développement des compétences, loin d'être une mode passagère, s'inscrit dans une continuité pédagogique et, surtout, qu'il fournit des solutions à des limites, des lacunes et des faiblesses résultant des formations actuelles. En premier lieu, la conférence explicite des raisons qui incitent à privilégier des programmes axés sur le développement de compétences. Par la suite, elle considère les transformations les plus importantes imposées par l'implantation de ces programmes, d'abord dans les situations d'apprentissage (l'enseignement) et, subséquemment, dans les modalités d'évaluation des apprentissages. Un nombre croissant de lieux de formation ayant adopté ces programmes, la conférence décrit des dérives régulièrement notées dans la mise en œuvre de ces formations, permettant ainsi de souligner les changements que doivent adopter tant les étudiants que les enseignants, dans la logique du développement des compétences.